• Accueil
  • > Recherche : partitions bac musique

Résultats de votre recherche

7. Musique et filières après le Bac

Posté par musiqueauciv le 19 avril 2009

image13.jpg
Les filières :

  • L’enseignement préparé par les universités de musicologie.
  • Intervenant en milieu scolaire, en maternelle et en primaire, par obtention du D.U.M.I. en 2 ans (diplôme universitaire des musiciens intervenants).
  • Toutes les formations musicales professionnelles dispensées par des écoles : musicothérapie, lutherie, accordeur, les métiers de la sonorisation de spectacle …
  • Toutes les universités accessibles au bac L: lettres, langues, droit, journalisme …

D’une façon générale, la culture et les enseignements musicaux acquis peuvent être déterminants :

  • pour l’accès à certaines études: classes prépas, concours, (notamment pour le concours d’entrée à l’ IUFM des professeurs d’école), …
  • pour le « bagage » de tout musicien professionnel, animateur,…
  • pour des entretiens d’embauches dans des structures touchant à la culture: centres culturels, théâtres, associations, mais aussi les magasins d’instruments, de partitions, fnac…

Dans notre région,

les élèves désireux de continuer une formation musicale, peuvent intégrer :

la section de musicologie
de l’Université de Nice Sophia-Antipolis

pour :

Suivre le cursus :

L.M.D « licence, Master, Doctorat »

Préparer :

- le CAPES d’éducation musicale et chant choral,

- l’AGREGATION de musique.

 

emoticone

Programme sciences et musicologie

programme sciences et musicologieDepuis la rentrée 2006, l’UPMC et l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV) proposent aux bacheliers titulaires d’un bac scientifique un parcours de type nouveau, offrant une formation de haut niveau en sciences et en musicologie, et menant en 3 ans à un double diplôme : la licence de sciences et technologies de l’UPMC et la licence de musicologie de l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV).

À l’issue de ces 3 années, les étudiants diplômés pourront s’inscrire dans plusieurs mentions et spécialités de master de l’UPMC ou de l’université de Paris-Sorbonne.

Pour de nombreux étudiants pratiquant la musique, le choix entre des études scientifiques et des études musicales est difficile. Les deux universités ont donc décidé de créer un parcours de niveau élevé permettant d’éviter une spécialisation précoce. A l’issue de ce parcours, les étudiants auront acquis les compétences nécessaires pour :
- soit maintenir cette double compétence et s’orienter vers les métiers du son
- soit s’engager vers un master scientifique ou vers un master de musicologie

Pour plus de renseignements concernant cette filière

 

—————————–

Les CPGE – Classes préparatoires aux grandes écoles avec option musique

Les Classes Préparatoires Littéraires aux Grandes Écoles (CPGE) proposent une formation de haut niveau dans le domaine des sciences humaines, sociales et artistiques. Elles s’inscrivent dorénavant dans le cadre de l’architecture européenne des diplômes (LMD), notamment pour ce qui concerne les équivalences de Licence. Elles se sont ouvertes aux domaines artistiques dès 1982 (musique et arts plastiques).

Publié dans | Commentaires fermés

Terminale littéraire  » spécialité musique »

Posté par musiqueauciv le 29 janvier 2009

Terminale littéraire  » spécialité musique » :

Les objectifs :


Cette spécialité s’adresse aux élèves de première et de terminale Littéraire :

 

  • qui souhaitent donner une forte dominante culturelle et musicale à leur profil littéraire.
  • qui envisagent d’exercer une profession dans le domaine de la musique.
  • qui souhaitent garder un bon niveau de culture générale dans le but de poursuivre des études universitaires. 

Les filières :

  • L’enseignement préparé par les universités de musicologie.
  • Intervenant en milieu scolaire, en maternelle et en primaire, par obtention du D.U.M.I. en 2 ans (diplôme universitaire des musiciens intervenants).
  • Toutes les formations musicales professionnelles dispensées par des écoles : musicothérapie, lutherie, accordeur, les métiers de la sonorisation de spectacle …
  • Toutes les universités accessibles au bac L: lettres, langues, droit, journalisme …

D’une façon générale, la culture et les enseignements musicaux acquis peuvent être déterminants:

  • pour l’accès à certaines études: classes prépas, concours, (notamment pour le concours d’entrée à l’ IUFM des professeurs d’école), …
  • pour le « bagage » de tout musicien professionnel, animateur,…
  • pour des entretiens d’embauches dans des structures touchant à la culture: centres culturels, théâtres, associations, mais aussi les magasins d’instruments, de partitions, fnac,…

La filière, bien qu’étant fortement spécialisée musique (coefficient 6 au baccalauréat) exige un travail régulier et assidu dans toutes les disciplines.

Les qualités requises :
Un bon niveau de culture générale, un intérêt certain pour la musique sous toutes ses formes, une grande curiosité, une ouverture d’esprit, un sérieux dans le travail, de l’investissement personnel et un grand enthousiasme.

L’enseignement de la musique dans cette section, a pour but de développer la sensibilité musicale des élèves:

 

  • Approche critique des différentes musiques: classiques, contemporaines, musiques de films …, par la connaissance et l’analyse des langages musicaux.
  • Solliciter le potentiel créatif des élèves par la création d’accompagnements, de mélodies, et par l’initiation à l’informatique musicale.

Cette option s’adresse à tous les élèves venant de la classe de 3ème:
aux élèves musiciens qui suivent déjà une formation musicale en dehors du lycée mais aussi aux élèves musiciens motivés débutants ou autodidactes.

Il n’est absolument pas nécessaire d’avoir suivi les Classes à Horaires Aménagés Musique au collège pour choisir cette filière, ni même d’avoir un très bon niveau musical à l’entrée en classe de seconde car, durant les trois années passées au lycée, l’élève pourra parfaire celui-ci et, à condition de fournir un travail sérieux et assidu, aborder sereinement les épreuves du baccalauréat.

Le niveau instrumental ou vocal requis pour cette option ne doit pas être un obstacle. En effet, les bulletins officiels soulignent que l’apprentissage d’un instrument peut commencer en classe de seconde.

Publié dans 5.Terminale Option lourde | Commentaires fermés

Posté par musiqueauciv le 29 janvier 2009

Première littéraire  » spécialité musique » :

 

Les objectifs :

Cette spécialité s’adresse aux élèves de première et de terminale Littéraire :

  • qui souhaitent donner une forte dominante culturelle et musicale à leur profil littéraire.
  • qui envisagent d’exercer une profession dans le domaine de la musique.
  • qui souhaitent garder un bon niveau de culture générale dans le but de poursuivre des études universitaires. 

Les filières :

  • L’enseignement préparé par les universités de musicologie.
  • Intervenant en milieu scolaire, en maternelle et en primaire, par obtention du D.U.M.I. en 2 ans (diplôme universitaire des musiciens intervenants).
  • Toutes les formations musicales professionnelles dispensées par des écoles : musicothérapie, lutherie, accordeur, les métiers de la sonorisation de spectacle …
  • Toutes les universités accessibles au bac L: lettres, langues, droit, journalisme …

D’une façon générale, la culture et les enseignements musicaux acquis peuvent être déterminants :

  • pour l’accès à certaines études: classes prépas, concours, (notamment pour le concours d’entrée à l’ IUFM des professeurs d’école), …
  • pour le « bagage » de tout musicien professionnel, animateur,…
  • pour des entretiens d’embauches dans des structures touchant à la culture: centres culturels, théâtres, associations, mais aussi les magasins d’instruments, de partitions, fnac,…

La filière, bien qu’étant fortement spécialisée musique (coefficient 6 au baccalauréat) exige un travail régulier et assidu dans toutes les disciplines.

Les qualités requises :


Un bon niveau de culture générale, un intérêt certain pour la musique sous toutes ses formes, une grande curiosité, une ouverture d’esprit, un sérieux dans le travail, de l’investissement personnel et un grand enthousiasme.

L’enseignement de la musique dans cette section, a pour but de développer la sensibilité musicale des élèves:

 

  • Approche critique des différentes musiques: classiques, contemporaines, musiques de films …, par la connaissance et l’analyse des langages musicaux.
  • Solliciter le potentiel créatif des élèves par la création d’accompagnements, de mélodies, et par l’initiation à l’informatique musicale.

Cette option s’adresse à tous les élèves venant de la classe de 3ème:
aux élèves musiciens qui suivent déjà une formation musicale en dehors du lycée mais aussi aux élèves musiciens motivés débutants ou autodidactes.

Il n’est absolument pas nécessaire d’avoir suivi les Classes à Horaires Aménagés Musique au collège pour choisir cette filière, ni même d’avoir un très bon niveau musical à l’entrée en classe de seconde car, durant les trois années passées au lycée, l’élève pourra parfaire celui-ci et, à condition de fournir un travail sérieux et assidu, aborder sereinement les épreuves du baccalauréat.

Le niveau instrumental ou vocal requis pour cette option ne doit pas être un obstacle. En effet, les bulletins officiels soulignent que l’apprentissage d’un instrument peut commencer en classe de seconde.

 

  • Tous les bacs offrent la possibilité de prendre l’option facultative musique.
  • Seul le bac littéraire propose la musique en tant que matière obligatoire.


  • Avec 5 heures de musique hebdomadaires, les élèves qui choisissent ce bac Littéraire avec la musique en option lourde ont également la possibilité (fortement conseillée) de suivre en plus l’option facultative musique de trois heures hebdomadaires.

 

 

Publié dans 3. Premiere Option lourde | Commentaires fermés

 

fan2miley |
pepette637 |
alicethriller |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Show Production sosie Claud...
| fril
| yassir2010