• Accueil
  • > Recherche : terminale option lourde

Résultats de votre recherche

Secondes 2018-2019

Posté par musiqueauciv le 18 juillet 2018

 Les cours  de Musique en classe de seconde pour l’année 2019 seront assurés par M.Philémon Pélichet.

M. Jacomino continuera à assurer les cours en Première et en Terminale (Options lourde et fac) jusqu’en Juin 2020.

—————————————————————————————————————————————————————————————————

Cours de M.Jacomino (2017-2018)

Planning annuel :

Tous les vendredi de 8H à 9H :  Trois Questions du PRG traitées

de 9H à 10H : Soul Choir

Tous les Jeudi de 11H à 12H : Pratique instrumentale et vocale / Création- Impro /

*********************

1er trimestre :

Compréhension des paramètres utilisés en commentaire d’écoutes :fichier pdf les paramètres-outils pour l analyse

Question 1 :

Les rapports de la musique à la société

-       Les métissages musicaux

Autour de Lady Madonna des Beatles

Lady Madonna

 

Ecoutes et commentaires de différentes versions de ce morceau se caractérisant par un métissage significatif de la version originale.

- Version originale

- Version Jazz / Be-Bop par André Ceccarelli Trio

-Version Rhythm’nBlues par Booker T. & The MG’S

- Version Country par Elvis Presley

- Version Folk /Bossa Nova par Caetano Veloso

- Version Salsa par Oscar D’leon

- Version Metal : Beatallica

- Version CIV Big Band 2001

Evaluation : Commentaire d’écoute écrit sur une version non écoutée en classe / Evaluation faite sur une approche créative vocale et instrumentale du morceau

Pratique instrumentale et vocale / Création- Impro

  1. Echauffement vocal sur « Amen » avec grille de Blues en ouverture (initiation à l’improvisation)
  2. Lady Madonna (Beatles) : Arrangement funky

————————

 

2ème trimestre :

Question 2 :

Les rapports de la musique au texte

-       Autour de « What’s Goin’on » de Marvin Gaye

Marvin Gaye

 

Ce travail réalisé uniquement avec des élèves de seconde, première et terminale a voulu mettre en avant la diversité culturelle de notre établissement et illustrer notre emblême : « Enrichissons-nous de nos différences » de Paul Valéry.

Suite aux évènements parisiens et particulièrement au massacre perprété au Bataclan, le choix musical  s’est porté sur une chanson culte dans les années 1970 : « What’s goin’on », de Marvin Gaye

Celle-ci, dénonçait la souffrance engendrée par la guerre au Vietnam, et prônait un message d’amour, de paix et de fraternité entre les peuples.
Il n’a pas été difficile de la faire « résonner » à notre époque…

Evaluation :  a été faite par rapport à la participation de chacun au clip vidéo symbolisant l’aboutissement du travail effectué :

Image de prévisualisation YouTube

————

3ème trimestre :

Question 3 :

Les rapports de la musique à l’image

Musique et cinéma

Autour du film « Professeur Holland »

Professeur_Holland-11165610022007

 

 

Synopsis : « Dans les annees soixante, Glenn Holland, musicien et compositeur, accepte d’enseigner la musique dans un lycée pour gagner l’argent qui lui permettra de composer la grande symphonie dont il rêve. Si dans un premier temps son metier est un pis-aller, ses éleves vont peu a peu réveiller en lui une réelle vocation d’enseignant et ses methodes, particulierement novatrices, bouleverseront pendant trente ans la vie du college. »

Tout au long de ce film, le metteur en scène, Stephen Herek, fait appel tantôt à des musiques de Michael Kamen (de type symphonique) tantôt à des musiques de compositeurs variés (John Lennon : Imagine) qui illustrent à différents degrés les propos de l’histoire.

Trois séances consacrées aux différentes scènes du film où la musique présente un intérêt certain par rapport à l’image. Une séance consacrée à l’adaptation de musiques autres que celle choisie par le metteur en scène sur une scène du film (Musiques proposées : Carmina Burana / Ainsi parla Zarathoustra) : impact sur le sens de la scène

Evaluation sur plusieurs cours : Chaque élève doit présenter sous forme d’exposé oral, une scène extraite d’un film au choix, où la musique entretient un rapport précis avec l’image :

- Musique composée pour la scène (descriptive, illustrative…)

- Musique indépendante de la scène (empruntée à un compositeur qui n’a pas écrit spécifiquement pour le film)

Ce travail doit d’une part décrire la musique utilisée (Analyse des différents paramètres d’écoute : Couleur, Forme, Espace…) d’autre part montrer ce qui la rattache à l’image (procédés descriptifs, illustratifs, symboliques…), son importance par rapport au thème évoqué.

Soul Choir :

Travail instrumental et vocal effectué dans le cadre de la Soul Choir aboutissant à une participation au Jazzbonne Festival et un concert de fin d’année au CIV.

Cet ensemble vocal est constitué de tous les élèves d’option Musique (lourde et facultative) de la seconde à la terminale auxquels se rajoutent les élèves de la section musicologie de l’université de Nice au moment des concerts. Une section rythmique (basse, piano, guitare, batterie) composée d’élèves du lycée se rajoute à l’ensemble vocal.

Morceaus prévus cette année  : 

  1. « Birdland » de Weather Report version Manhattan Transfer (lyrics Jon Hendricks)
  2. « Fragile » de Sting

Publié dans 1. Seconde | Pas de Commentaires »

Terminale Option lourde : PRG 2018-2019

Posté par musiqueauciv le 4 septembre 2015

Musique – Enseignement de spécialité, série L 2019
Le travail sur les œuvres suivantes ne peut circonscrire celui mené au titre des quatre grandes questions au programme de la classe terminale. Le professeur en alimente l’étude « par un choix diversifié de références musicales supplémentaires et complémentaires » (extrait du programme fixé par l’arrêté du 21 juillet 2010, B.O. spécial n° 9 du 30 septembre 2010).

—————————————————

Épreuve obligatoire de spécialité, série L : PRG
Nature et modalités de l’épreuve

Nature de l’épreuve
L’épreuve de spécialité musique, affectée du coefficient 6, comprend deux parties : une partie écrite de culture musicale et artistique et une partie orale de pratique et culture musicales. Chacune des parties compte pour la moitié de la note globale.
Objectifs de l’épreuve
Elle vise à juger de l’atteinte des objectifs de cet enseignement, qui sont :
– permettre une maîtrise critique des connaissances et compétences requises pour pratiquer la musique ;
– posséder une méthode d’analyse rigoureuse et outillée permettant le commentaire critique de toutes situations musicales ;
– disposer de repères chronologiques et diachroniques et géographiques et synchroniques permettant de développer une connaissance des styles, genres et esthétiques qui organisent la création ;
– diversifier et enrichir les démarches créatives dans le domaine des arts, de la musique et du sonore ;
– découvrir et connaître les ressorts de la vie artistique et musicale contemporaine dans la diversité de ses facettes.
A.1 Partie écrite de l’épreuve obligatoire : culture musicale et artistique
Durée : 3 heures 30
Première partie : 1 heure
Seconde partie : 2 heures 30
L’épreuve repose sur deux œuvres musicales identifiées par le sujet (titre, auteur ou origine, dates du compositeur et/ou date de composition). Ces œuvres sont chacune présentées par l’audition d’un extrait significatif :
– l’extrait de la première œuvre, issue du programme limitatif publié au Bulletin officiel du ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, est exclusivement écouté durant la première partie ;
– l’extrait de la deuxième œuvre, hors programme limitatif, est écouté durant les deux parties de l’épreuve ; la durée de cet extrait peut être augmentée pour les besoins de la deuxième partie.
Lorsque l’œuvre intégrale est particulièrement brève, l’extrait diffusé peut correspondre à son intégralité.
L’épreuve, organisée en deux parties, débute lors de la première audition des extraits musicaux supports de la première partie. Le sujet est distribué 5 minutes après la fin de cette première audition.
- Première partie : commentaire comparé des extraits musicaux
Guidé par des entrées de comparaison proposées par le sujet et relevant des grandes questions du programme de terminale, le candidat doit rédiger son commentaire faisant apparaître les différences et ressemblances des musiques diffusées et témoignant de ses connaissances sur l’esthétique et la sociologie de la musique.

Les deux extraits sont diffusés successivement, à quatre reprises au moins, selon un plan de diffusion précisé par le sujet et intégrant la première audition marquant le début de l’épreuve.
- Seconde partie
Le candidat doit répondre à une série de questions portant sur l’œuvre identifiée et hors programme limitatif de la partie précédente et dont l’extrait représentatif, diffusé à plusieurs reprises selon un plan de diffusion présenté par le sujet, est éventuellement allongé dans sa durée (environ six minutes maximum).

Les questions posées peuvent concerner :
. une ou plusieurs des grandes questions qui organisent la partie « contenus » du programme de la classe de terminale ;
. un ou plusieurs aspects caractéristiques de l’œuvre et de son interprétation ;
. la description de l’organisation musicale qui caractérise tout ou partie de l’extrait diffusé.
Autant que de besoin, le sujet est accompagné de documents annexes identifiés sur lesquels le candidat peut s’appuyer pour enrichir ses réponses aux questions posées. Il peut s’agir, notamment :
. de la partition ou la représentation graphique adaptée correspondant à tout ou partie du document sonore ;
. d’un bref extrait du document précédent sur lequel le candidat est explicitement amené à répondre à une ou plusieurs des questions posées ;
. d’un document iconographique (reproduction d’une peinture, d’une photo, etc.) ;
. d’un bref texte.
Lorsque le sujet s’accompagne de documents annexes, ceux-ci sont distribués au début de la seconde partie de l’épreuve.
Critère d’évaluation et notation
Cette épreuve est notée sur 20 points répartis comme suit :

. première partie notée sur 7 points ;
. seconde partie notée sur 13 points.
A.2 Partie orale de l’épreuve obligatoire : pratique et culture musicales et artistiques
Durée : 30 minutes
Première partie : 15 minutes maximum
Seconde partie : le temps restant
La partie orale de l’épreuve est organisée en deux parties consécutives et évaluées par le même jury.
- Première partie : pratique musicale
L’épreuve consiste en une interprétation vocale ou instrumentale individuelle ou collective (quatre élèves maximum issus des classes de musique du lycée du candidat) articulée aux pratiques musicales menées en classe, suivie d’un entretien avec le jury.

Elle est organisée en deux moments successifs :
a) l’interprétation : le candidat présente brièvement puis interprète (éventuellement accompagné dans les conditions précisées ci-dessus) une pièce de son choix intégrant ou suivie d’un bref prolongement original (variation, développement, improvisation, composition, etc.) ;
b) l’entretien : le jury interroge le candidat sur le contenu du moment précédent. Il l’invite, d’une part, à préciser les articulations aux pratiques musicales conduites en classe et aux champs de questionnement qui organisent le programme de la classe de terminale, d’autre part, à expliciter la démarche créative poursuivie et les processus musicaux librement mis en œuvre dans le prolongement proposé. Le candidat illustre son propos d’exemples chantés ou joués.
- Deuxième partie : culture musicale
Le candidat écoute un extrait significatif d’une œuvre hors programme limitatif, identifiée (titre, auteur ou origine, dates du compositeur et/ou date de composition) et explicitement référée à l’une au moins des « quatre grandes questions » qui organisent le programme de terminale. Guidé par les questions du jury, il est amené à la commenter du point de vue de la ou des questions du programme auxquelles elle se rapporte et à la comparer à, au moins, une des œuvres du programme limitatif. L’écoute peut être réitérée.

La présentation initiale comme les réponses apportées aux questions posées par le jury peuvent opportunément s’appuyer sur la voix chantée du candidat ou l’usage d’un instrument qu’il aura pris soin d’apporter (un clavier est à sa disposition dans la salle d’interrogation).
- Critère d’évaluation et notation
Cette épreuve est notée sur 20 points répartis comme suit :

– la première partie notée sur 10 points ;
– la seconde partie notée sur 10 points.
- Composition du jury
Chaque commission d’interrogation est composée d’au moins deux professeurs d’éducation musicale ou de musique dont un (au moins) assure tout ou partie de son service en série littéraire – art-musique.

- Candidats individuels et candidats issus des établissements hors contrat d’association avec l’État
Ils présentent l’épreuve dans les mêmes conditions que les candidats scolaires.

A.3 Épreuve orale de contrôle, série littéraire (épreuve de rattrapage)
Durée : 30 minutes
Première partie : 15 minutes maximum
Seconde partie : le temps restant
Coefficient 6
L’épreuve est organisée en deux parties.
- Première partie : pratique musicale
Le candidat interprète une pièce vocale ou instrumentale individuelle ou collective (cinq élèves maximum issus des classes de musique du lycée du candidat) articulée aux pratiques musicales de la classe. Il explicite son interprétation, en donne quelques éléments d’analyse et répond aux questions du jury sur le langage musical, l’origine et l’esthétique de l’œuvre interprétée.

- Seconde partie : commentaire
Cette partie est organisée en deux temps :

a) premier temps : le jury propose au candidat l’audition d’un bref extrait significatif d’une des œuvres du programme limitatif publié au Bulletin officiel du ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative. Le candidat doit répondre à des questions relatives à l’extrait écouté comme à certaines des « grandes questions » du programme de terminale dont il peut témoigner. L’audition de l’extrait peut être réitérée. Le jury peut mettre à disposition du candidat  la partition ou la représentation graphique adaptée correspondant à l’extrait écouté ;
b) second temps : le jury propose au candidat l’audition d’un extrait hors programme limitatif et non identifié.
Guidé par les questions du jury, le candidat le compare à l’extrait précédent et en réalise le commentaire comparé visant à souligner les différences et ressemblances des langages musicaux utilisés dans le cadre de l’une au moins des « grandes questions » qui organisent le programme de terminale.
- Critère d’évaluation et notation
Cette épreuve est notée sur 20 points répartis comme suit :

. la première partie notée sur 10 points ;
. la seconde partie notée sur 10 points, à raison de 5 points pour le premier temps et de 5 points pour le second temps.
- Composition du jury
Chaque commission d’interrogation est composée d’au moins deux professeurs d’éducation musicale ou de musique dont un (au moins) assure tout ou partie de son service en série littéraire – art-musique.

- Candidats individuels et candidats issus des établissements hors contrat d’association avec l’État
Ils présentent l’épreuve dans les mêmes conditions que les candidats scolaires.

Publié dans 5.Terminale Option lourde | Pas de Commentaires »

Planning et Cours 2015-2016 : Terminale Option lourde

Posté par musiqueauciv le 6 septembre 2012

PLANNING ANNUEL :

Tous les Mercredi :

- de 13H à 14H : Commentaire des oeuvres au PRG

- de 14H à 15H : Préparation à l’épreuve instrumentale et vocale

Tous les Vendredi :

- de 15H à 16H : Préparation à la partie  orale du BAC  (sur 10 pts) : Le candidat écoute un extrait significatif d’une œuvre hors programme limitatif, identifiée (titre, auteur ou origine, dates du compositeur et/ou date de composition) et explicitement référée à l’une au moins des « trois grandes questions » qui organisent le programme de terminale. Guidé par les questions du jury, il est amené à la commenter du point de vue de la ou des questions du programme auxquelles elle se rapporte et à la comparer à, au moins, une des œuvres du programme limitatif. L’écoute peut être réitérée.
La présentation initiale comme les réponses apportées aux questions posées par le jury peuvent opportunément s’appuyer sur la voix chantée du candidat ou l’usage d’un instrument qu’il aura pris soin d’apporter (un clavier est à sa disposition dans la salle d’interrogation).

- de 16H à 17H : Préparation à la partie orale du BAC  (sur 10 pts) : L’épreuve consiste en une interprétation vocale ou instrumentale individuelle ou collective (quatre élèves maximum issus des classes de musique du lycée du candidat) articulée aux pratiques musicales menées en classe, suivie d’un entretien avec le jury.
Elle est organisée en deux moments successifs :
a) l’interprétation : le candidat présente brièvement puis interprète (éventuellement accompagné dans les conditions précisées ci-dessus) une pièce de son choix intégrant ou suivie d’un bref prolongement original (variation, développement, improvisation, composition, etc.) ;
b) l’entretien : le jury interroge le candidat sur le contenu du moment précédent. Il l’invite, d’une part, à préciser les articulations aux pratiques musicales conduites en classe et aux champs de questionnement qui organisent le programme de la classe de terminale, d’autre part, à expliciter la démarche créative poursuivie et les processus musicaux librement mis en œuvre dans le prolongement proposé. Le candidat illustre son propos d’exemples chantés ou joués.

- de 17H à 18H : Soul Choir

 

 

 

 

 

 

Publié dans 5.Terminale Option lourde | Pas de Commentaires »

Planning et cours 2017-2018 : Secondes

Posté par musiqueauciv le 5 septembre 2012

Planning annuel :

Tous les vendredi de 8H à 9H :  Trois Questions du PRG traitées

de 9H à 10H : Soul Choir

Tous les Jeudi de 11H à 12H : Pratique instrumentale et vocale / Création- Impro /

*********************

1er trimestre :

Compréhension des paramètres utilisés en commentaire d’écoutes :fichier pdf les paramètres-outils pour l analyse

Question 1 :

Les rapports de la musique à la société

-       Les métissages musicaux 

Autour de Lady Madonna des Beatles

Lady Madonna

 

Ecoutes et commentaires de différentes versions de ce morceau se caractérisant par un métissage significatif de la version originale.

- Version originale

- Version Jazz / Be-Bop par André Ceccarelli Trio

-Version Rhythm’nBlues par Booker T. & The MG’S

- Version Country par Elvis Presley

- Version Folk /Bossa Nova par Caetano Veloso

- Version Salsa par Oscar D’leon

- Version Metal : Beatallica

- Version CIV Big Band 2001

Evaluation : Commentaire d’écoute écrit sur une version non écoutée en classe / Evaluation faite sur une approche créative vocale et instrumentale du morceau

Pratique instrumentale et vocale / Création- Impro

  1. Echauffement vocal sur « Amen » avec grille de Blues en ouverture (initiation à l’improvisation)
  2. Lady Madonna (Beatles) : Arrangement funky

————————

 

     2ème trimestre :

Question 2 :

Les rapports de la musique au texte

-       Autour de « What’s Goin’on » de Marvin Gaye

Marvin Gaye

 

 Ce travail réalisé uniquement avec des élèves de seconde, première et terminale a voulu mettre en avant la diversité culturelle de notre établissement et illustrer notre emblême : « Enrichissons-nous de nos différences » de Paul Valéry.

Suite aux évènements parisiens et particulièrement au massacre perprété au Bataclan, le choix musical  s’est porté sur une chanson culte dans les années 1970 : « What’s goin’on », de Marvin Gaye

Celle-ci, dénonçait la souffrance engendrée par la guerre au Vietnam, et prônait un message d’amour, de paix et de fraternité entre les peuples.
Il n’a pas été difficile de la faire « résonner » à notre époque…

Evaluation :  a été faite par rapport à la participation de chacun au clip vidéo symbolisant l’aboutissement du travail effectué :

Image de prévisualisation YouTube

————

3ème trimestre :

Question 3 :

Les rapports de la musique à l’image

Musique et cinéma

Autour du film « Professeur Holland »

Professeur_Holland-11165610022007

 

 

Synopsis : « Dans les annees soixante, Glenn Holland, musicien et compositeur, accepte d’enseigner la musique dans un lycée pour gagner l’argent qui lui permettra de composer la grande symphonie dont il rêve. Si dans un premier temps son metier est un pis-aller, ses éleves vont peu a peu réveiller en lui une réelle vocation d’enseignant et ses methodes, particulierement novatrices, bouleverseront pendant trente ans la vie du college. »

Tout au long de ce film, le metteur en scène, Stephen Herek, fait appel tantôt à des musiques de Michael Kamen (de type symphonique) tantôt à des musiques de compositeurs variés (John Lennon : Imagine) qui illustrent à différents degrés les propos de l’histoire.

Trois séances consacrées aux différentes scènes du film où la musique présente un intérêt certain par rapport à l’image. Une séance consacrée à l’adaptation de musiques autres que celle choisie par le metteur en scène sur une scène du film (Musiques proposées : Carmina Burana / Ainsi parla Zarathoustra) : impact sur le sens de la scène

Evaluation sur plusieurs cours : Chaque élève doit présenter sous forme d’exposé oral, une scène extraite d’un film au choix, où la musique entretient un rapport précis avec l’image :

- Musique composée pour la scène (descriptive, illustrative…)

- Musique indépendante de la scène (empruntée à un compositeur qui n’a pas écrit spécifiquement pour le film)

Ce travail doit d’une part décrire la musique utilisée (Analyse des différents paramètres d’écoute : Couleur, Forme, Espace…) d’autre part montrer ce qui la rattache à l’image (procédés descriptifs, illustratifs, symboliques…), son importance par rapport au thème évoqué.

Soul Choir :

Travail instrumental et vocal effectué dans le cadre de la Soul Choir aboutissant à une participation au Jazzbonne Festival et un concert de fin d’année au CIV.

 Cet ensemble vocal est constitué de tous les élèves d’option Musique (lourde et facultative) de la seconde à la terminale auxquels se rajoutent les élèves de la section musicologie de l’université de Nice au moment des concerts. Une section rythmique (basse, piano, guitare, batterie) composée d’élèves du lycée se rajoute à l’ensemble vocal.

Morceaus prévus cette année  : 

  1. « Birdland » de Weather Report version Manhattan Transfer (lyrics Jon Hendricks)
  2. « Fragile » de Sting

 

Publié dans 4. Terminale Option facultative | Pas de Commentaires »

Posté par musiqueauciv le 29 janvier 2009

Première littéraire  » spécialité musique » :

 

Les objectifs :

Cette spécialité s’adresse aux élèves de première et de terminale Littéraire :

  • qui souhaitent donner une forte dominante culturelle et musicale à leur profil littéraire.
  • qui envisagent d’exercer une profession dans le domaine de la musique.
  • qui souhaitent garder un bon niveau de culture générale dans le but de poursuivre des études universitaires. 

Les filières :

  • L’enseignement préparé par les universités de musicologie.
  • Intervenant en milieu scolaire, en maternelle et en primaire, par obtention du D.U.M.I. en 2 ans (diplôme universitaire des musiciens intervenants).
  • Toutes les formations musicales professionnelles dispensées par des écoles : musicothérapie, lutherie, accordeur, les métiers de la sonorisation de spectacle …
  • Toutes les universités accessibles au bac L: lettres, langues, droit, journalisme …

D’une façon générale, la culture et les enseignements musicaux acquis peuvent être déterminants :

  • pour l’accès à certaines études: classes prépas, concours, (notamment pour le concours d’entrée à l’ IUFM des professeurs d’école), …
  • pour le « bagage » de tout musicien professionnel, animateur,…
  • pour des entretiens d’embauches dans des structures touchant à la culture: centres culturels, théâtres, associations, mais aussi les magasins d’instruments, de partitions, fnac,…

La filière, bien qu’étant fortement spécialisée musique (coefficient 6 au baccalauréat) exige un travail régulier et assidu dans toutes les disciplines.

Les qualités requises :


Un bon niveau de culture générale, un intérêt certain pour la musique sous toutes ses formes, une grande curiosité, une ouverture d’esprit, un sérieux dans le travail, de l’investissement personnel et un grand enthousiasme.

L’enseignement de la musique dans cette section, a pour but de développer la sensibilité musicale des élèves:

 

  • Approche critique des différentes musiques: classiques, contemporaines, musiques de films …, par la connaissance et l’analyse des langages musicaux.
  • Solliciter le potentiel créatif des élèves par la création d’accompagnements, de mélodies, et par l’initiation à l’informatique musicale.

Cette option s’adresse à tous les élèves venant de la classe de 3ème:
aux élèves musiciens qui suivent déjà une formation musicale en dehors du lycée mais aussi aux élèves musiciens motivés débutants ou autodidactes.

Il n’est absolument pas nécessaire d’avoir suivi les Classes à Horaires Aménagés Musique au collège pour choisir cette filière, ni même d’avoir un très bon niveau musical à l’entrée en classe de seconde car, durant les trois années passées au lycée, l’élève pourra parfaire celui-ci et, à condition de fournir un travail sérieux et assidu, aborder sereinement les épreuves du baccalauréat.

Le niveau instrumental ou vocal requis pour cette option ne doit pas être un obstacle. En effet, les bulletins officiels soulignent que l’apprentissage d’un instrument peut commencer en classe de seconde.

 

  • Tous les bacs offrent la possibilité de prendre l’option facultative musique.
  • Seul le bac littéraire propose la musique en tant que matière obligatoire.


  • Avec 5 heures de musique hebdomadaires, les élèves qui choisissent ce bac Littéraire avec la musique en option lourde ont également la possibilité (fortement conseillée) de suivre en plus l’option facultative musique de trois heures hebdomadaires.

 

 

Publié dans 3. Premiere Option lourde | Commentaires fermés

 

fan2miley |
pepette637 |
alicethriller |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Show Production sosie Claud...
| fril
| yassir2010